Financement entreprise

Devenir micro-entrepreneur et choisir son régime défiscalisant

Vous souhaitez lancer votre propre entreprise et profiter des meilleurs régimes défiscalisants adaptés à votre situation et à vos attentes ? Confiez la création et le développement de votre projet à un professionnel : le cabinet d’expert-comptable Cocerto à Cocerto. Voici les démarches pour devenir micro-entrepreneur, et les choix de votre régime défiscalisant.

Des formalités simplifiées

Vous bénéficiez de la possibilité d’injecter ou non un capital social dans votre entreprise. La déclaration de votre activité se fait au CFE ou sur le site en ligne dédié à cet effet, le guichet entreprise qui vous accompagne tout au long de vos démarches sur internet. Vous y trouverez également les informations complètes sur les différentes aides publiques dont vous pouvez éventuellement bénéficier.

Vous êtes ensuite appelé à vous immatriculer auprès du RCS ou registre du commerce et des sociétés (sauf si vous êtes un loueur en meublé non professionnel). Si vous exercez une activité artisanale, l’immatriculation se fera auprès du répertoire des métiers.

Un régime unique et simplifié

En devenant un micro-entrepreneur, c’est-à-dire en gérant une entreprise individuelle, vous bénéficiez d’un régime unique et simplifié, à la différence des PME et des grandes entreprises. En second lieu, vos obligations comptables sont extrêmement allégées : tenue du livre-journal et du grand livre uniquement. Vous pouvez cependant demander à votre expert-comptable, si vous le souhaitez, de faire réaliser des audits comptables pour une vue d’ensemble sur vos comptes. Ou encore de vous dispenser des volets de formations adaptés à vos besoins dans le cadre du développement de votre activité.

Le régime de micro-entrepreneur donne éventuellement lieu à des abattements sur les recettes que vous aurez enregistrées. Toujours du point de vue fiscalité, vous pouvez bénéficier du régime micro-social simplifié qui a pour avantage de gommer votre impôt sur le revenu. Ce qui, cependant, n’est pas applicable sur l’imposition des plus-values ou des moins-values que vous aurez enregistrées.

Bavardez sur cette page.

Les publications similaires de "Business"

  1. 2 Août 2019Financer ses premiers bureaux4477 clics
  2. 1 Juin 2019Le cabinet Cocerto s’engage aux côtés des associations1204 clics
  3. 26 Mars 2019Comment se domicilier en tant que nouvelle entreprise1475 clics
  4. 29 Janv. 2018Choissisez la location de bureau à Paris 7 pour votre business1107 clics
  5. 13 Déc. 20172M mobilier vous aide à créer vos bureaux professionnels !1302 clics
  6. 11 Oct. 2017Levalair, des références de choix dans sa clientèle1437 clics
  7. 25 Avril 2017Pourquoi choisir le statut de SASU pour son entreprise ?1938 clics
  8. 24 Mars 2017Les possibilités de financement quand on crée son entreprise2983 clics